Signer & proteger ses photos

 Je commence cette rubrique par un thème plutôt anodin mais plus au moins important pour tous les photographes.

Nous sommes tous confrontez aux même questions :

 Comment se créer une identité visuelle ? Pour ou contre la signature ? Comment protéger nos photos ?

 

. La signature

Je voulais vous faire part de mes différents choix concernant la création de mon identité visuelle. Choisir une belle signature reste une étape importante pour l'auteur du cliché. Plusieurs essais sont indispensables avant de trouver celle qui représentera notre identité. Elle doit permettre à notre travail d’être reconnaissable sans pour autant dénaturer la photo. Il s’agit également d’une « sécurité » et d’une protection contre le vol éventuel de nos photographies. Pour ma part, après avoir plusieurs essais, j’ai opté pour une signature manuscrite reprenant mon nom de photographe, qui est également mon nom d’usage, comme si, à chaque fois, à la fin de la séance je la signais.

 

Comme cela est souvent le cas pour les photographes, j’ai également repris mon nom d’artiste pour l’adresse de mon site (mes initiales en l’occurrence). Il suffit ensuite de chercher ce dernier sur un navigateur internet pour découvrir mon travail.

 

 

Mon site photos s'intitule : www.sdphotographies.fr, donc je devais retrouver cette appellation sur la signature de mes photos : Sdphotographies 

une première idée définitive, très graphique, en dissociant mes initiales
une première idée définitive, très graphique, en dissociant mes initiales

Plusieurs étapes de réflexions et et représentations de mon identité visuelle ont été, nécessaire, avant de trouver celle qui me correspondait : le bon visuel, la bonne signature, le bon intitulé, qu'elle soit esthétique, compréhensible, pas trop voyante non plus. Je suis parti dans une optique, tout d'abord, de me créer un logo (ci-dessus), étant également graphiste publicitaire, je me suis dirigé naturellement sur ce concept. Après avoir choisi la typographie, les couleurs dominantes et la mise en forme, j'y ai apporté des nuances, des différences suivant le choix et la colorimétrie des photos.

 

J'ai toujours voulu quelque chose de simple, de lisible, que mon identité me ressemble... trop chargé le logo ou la signature d'éléments superflu comme le ©, l'année de la prise de vue ou les www. devant l'adresse du site internet ne me paraissait pas judicieux pour une raison de modernité et prenant trop de place. 

 

J'ai préféré associer juste mes initiales et le mot photographies, ai-je fais le bon choix ? peu être, je ne sais pas, je ne me voyait pas par contre signer "simplement" avec le prénom et le nom de famille.

 

 

Signature définitive apposée sur les clichés

. Protéger ses photos 

Finalement dès que j'ai commencé à vouloir créer une visibilité sur le net de mon travail, je me suis posé tout de suite ces questions. Je voulais partager mes photos malgré tout, leur donner une ouverture sur l'extérieur. La photographe est un plaisir personnel, une sorte d'égoïsme, mais au fond on souhaite tous partager nos clichés.

 

Par contre, au dédale des pages web, quand je m'arrête sur un cliché que j'apprécie, j'aime savoir à qui appartient la photo, retrouver la source originale, me renseigner sur l'auteur, et si j'ai un coup de coeur, je peux même en parler par la suite sur mon site.

 

A ce moment là, la signature ou le logo devient important ! il faut juste trouver un juste milieu pour faire en sorte que la signature reste discrète pour ne pas gâcher la lecture et le sens de la photo.

 

Pour ou contre ? j'ai fais ce choix de respecter mes clichés tout en y apposant ma signature discrète ;)

 

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0